Retour sur mon expérience Erasmus : Les démarches avant de partir

Peut-être que tu ne sais pas ce que c’est Erasmus ? C’est un programme qui consiste à faire un échange dans un pays Européen pendant un ou deux semestres d’une année à l’université. En général c’est en troisième année de licence ou première année de Master. 

Tu es intéressé, mais tu ne sais pas trop comment t’y prendre ? 

C’est normal, au début on est toujours un peu perdu pour faire ce genre de chose, mais dis-toi que ma demande je l’ai fait sur un coup de tête 15 jours avant la fin des inscriptions donc no stress ! 

Déjà avant tout de chose, tu dois te renseigner auprès de ton responsable des relations internationales de ton établissement. C’est lui qui pourra te donner les dates limites et t’indiquer les démarches à suivre, car chaque université est différente. 

Il faut savoir que toutes ses démarches doivent quand même se faire entre 12 et 9 mois avant ton départ. Donc si tu souhaites partir pendant ta troisième année de licence comme moi, tu dois faire ta demande au début de ta deuxième année entre septembre et décembre.

Par la suite, il va falloir que tu donnes plusieurs documents : 

  • Lettre de motivation Erasmus en Anglais et en Français
  • Un CV 
  • Photocopies des relevés de notes des deux premières années universitaires
  • Lettre de recommandation d’un ou deux professeurs
  • Remplir un dossier de candidature

Tu dois aussi faire plusieurs vœux de destinations et les classer. Pour ma part, je pouvais faire 5 vœux de destinations :

  1. Estonie
  2. Roumanie
  3. Pologne
  4. Grèce
  5. Belgique

J’ai donné mon dossier en décembre 2015 pour avoir une réponse positive mi-février 2016 pour la Roumanie, mon deuxième choix. Je ne regrette pas du tout de ne pas avoir été pris en Estonie, car en réfléchissant je pense que la Roumanie était le meilleur choix. 

Il faut que tu détermines là où tu veux aller, ce qui te pousse à partir, si tu as aussi les moyens de financer une année dans un pays comme l’Angleterre, la Finlande ou l’Irlande.

Le niveau de vie a clairement déterminé mes choix, je ne pouvais pas me permettre de vivre un an dans un pays où tout est cher, c’est pourquoi j’ai choisi les pays de l’Est. 

Il faut aussi que tu regardes le nombre de personnes qui peuvent être accepté sur l’échange, par exemple pour Londres, il y avait 2 places de disponibles et il y avait beaucoup de monde qui voulait y aller donc je ne voulais pas perdre un vœu sur une destination où je n’avais pas la moindre chance.

Aussi, dans mon université, on pouvait partir en l’Italie, l’Espagne ou l’Allemagne, mais il fallait parler la langue puisque les cours n’étaient pas en Anglais. 

Tu es intéressé, mais tu n’as pas le porte-monnaie qui suit ? 

Ce qui a de bien avec Erasmus c’est que tu ne payes pas les frais de scolarité de ton établissement d’accueil, tu payes seulement les frais d’université français et en plus tu as une bourse d’études. Elle est donnée à tous les étudiants et elle est environ de 180€ par mois, mais elle varie selon ta destination.

Par exemple si tu pars à Londres qui est une ville très cher, tu auras plus de bourses que si tu pars à Bucarest, car le niveau de vie n’est pas la même. Elle est aussi calculée en fonction du temps de ta mobilité et si tu es boursier, tu conserves ta bourse et tu as une allocation supplémentaire de 400€ par mois. 

Tu as aussi généralement une bourse supplémentaire en fonction de ta région, par exemple pour les étudiants de Lyon, nous avions la bourse Explo’ra sup qui était environ de 95€ par semaine.

Il y a également une bourse de 530€ supplémentaire pour les étudiants handicapés. 

La demande des bourses se fait quelques mois après avoir été accepté (autour de mai) et tu as pas mal de papier à donner, mais tu recevras une liste avec les pièces demandées. 

Tu es intéressé, mais tu ne sais pas trop quels cours choisir ?

Quand tu vas recevoir l’acceptation de ton université d’accueil, tu vas devoir également choisir les cours de tes semestres. Au début, on est un peu perdu, car les cours sont en anglais et qu’on a peur de pas y arriver.

Ce que je te conseillerais, c’est de prendre des cours qui te semblent intéressants et peut être des matières que tu n’as jamais faites et que t’aimerais découvrir pour peut-être pouvoir te spécialiser dedans en master.

Par exemple, j’avais dans l’idée de faire un master en marketing et j’ai décidé de prendre des cours de marketing et de publicité dans mon université à Bucarest pour commencer à découvrir ces matières.

C’est un choix personnel et c’est à toi de voir ce qu’il te plairait d’étudier. 

Tu es intéressé, mais tu hésites encore ?

Erasmus est une opportunité unique et te permet d’avoir une belle expérience sur ton CV. Elle t’apportera énormément sur le plan personnel, mais aussi professionnel. C’est une chance de découvrir un nouveau pays, une nouvelle culture et une nouvelle façon d’étudier et de créer des liens avec des personnes uniques. 

Une chose à te dire, fonce les yeux fermés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *